Qui sommes-nous?

A l'origine, notre association Échanges Phocéens est le fruit d'un constat simple : la très faible représentation des élèves issus de classes modestes dans les effectifs des institutions d'études supérieures françaises, et plus particulièrement ceux des Grandes Écoles. En 2005, ses actions se sont inscrites dans la continuité du programme national "Une grande école, PourQuoi Pas Moi" initié par l'ESSEC en 2001, avec la spécificité d’une intervention en amont, auprès de collégiens.

Echanges Phocéens a pour but de promouvoir l’égalité des chances et de restaurer l’équité éducative en accompagnant un processus d’ouverture culturelle pour des adolescents à fort potentiel, collégiens et lycéens, issus de territoires de l’éducation prioritaire et en situation de handicap.

Nous cherchons à renforcer certaines compétences indispensables à la réussite comme la confiance en soi, la capacité à être critique, le travail en équipe et le fait d'assumer leur personnalité. Ce processus passe aussi par la lutte contre l'autocensure caractéristique de ces lieux difficiles en faisant prendre conscience aux jeunes qu’ils disposent des compétences nécessaires pour les études supérieures et en leur montrant les perspectives offertes pour les inciter à se projeter le plus loin possible dans la suite de leur parcours et leur faciliter la transition vers le supérieur.

L'association est majoritairement composée d'étudiants Centraliens et rassemble tous les acteurs en lien avec nos jeunes : direction de Centrale Marseille, parents, chefs d'établissements, anciens tuteurs...

Echanges Phocéens met en place son action  (en convention avec l'Ecole Centrale Marseille) autour de trois programmes distincts et complémentaires animés par les étudiants.

  • Le premier est un programme de tutorat accompagnant sur le long terme des collégiens et lycéens à fort potentiel issus de milieux défavorisés et/ou scolarisés dans des établissements de quartiers dits “sensibles” (Cordée de la Réussite Echanges Phocéens
  • Le deuxième propose un parrainage de jeunes bacheliers qui sont en classe passerelle pour se préparer à intégrer les études supérieures scientifiques (Cordée de la Réussite CPES[1] Spé S&T[2] co-piloté par le Lycée Thiers et Centrale Marseille)
  • Et le troisième, Handicap TuTorat Phocéen (HTTP), ouvert à la rentrée 2013, propose des séances de tutorat à des collégiens et lycéens en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire. Il fonctionne sur le modèle du programme PHARES[3], initié par l’ESSEC.

Dans chacun des programmes, les séances de tutorat ou de parrainage sont complétées par des sorties, des stages et/ou des voyages favorisant l’ouverture culturelle.

Mot du Directeur :

"Le rôle de l'association Échanges Phocéens est très important aux yeux de Centrale Marseille et ce, à plusieurs titres. D'abord, parce que l'action d'Échanges Phocéens impacte directement les élèves tutorés et parrainés qui se voient ouvrir de nouveaux horizons. Ensuite, parce qu'elle participe également à former les tuteurs, des élèves centraliens, en les plaçant en situation de responsabilité. Ceux-ci sont en effet amenés à développer leurs capacités à travailler en équipe, à faire preuve d'initiative et à gérer des processus complexes. Enfin, et au-delà, l'implication de l'école dans cette cordée de la réussite se justifie par la place que nous accordons à l'équité éducative comme véritable enjeu sociétal. Pour ces trois raisons au moins, Centrale Marseille soutient activement cette association".

[1] CPES : classe préparatoire aux études supérieures

[2] S&T : Sciences et Techniques

[3] PHARES : Par-delà le Handicap Avancer et Réussir des Etudes Supérieures