Vous êtes ici

Chine et écologie

La conférence de Copenhague se termine, et on a donc beaucoup parlé dernièrement de developpement durable, écologie, rechauffement climatique, etc. Nous savons tous que la Chine souffre de graves problèmes de ce côté là, et est en beaucoup d'endroits sinistrée écologiquement. Je mentionnerai pour preuve de cela un petit tour que j'ai fait cet été dans le Shanxi. Nous quittions Pingyao, une vieille ville très bien conservée, pour rejoindre Xi'an, en faisant quelques arrêts touristiques sur la route. Il y a dans cette regions de nombreux vieux villages, vieilles maisons, etc. à visiter. Cependant, ce que les touristes savent en général moins, c'est que c'est aussi une grande région à charbon (un chauffeur de taxi nous racontait que le patron des mines et usines de traitement du charbon de la région payait plus d'impôts en un mois que le gouvernement local n'en gagnait en un an... Je ne sais pas exactement quelle est la part d'exagération dans ceci, mais cela vous donne une idée de la proportion que ca peut avoir). Or, le charbon, en dehors des problèmes liés au CO2 lors de sa combustion, des mines qui s'écroulent sur les mineurs et autres, c'est tout simplement invivable. L'air sur la route qu'empruntaient tous les camions était irréspirable. Le ciel avait une teinte sombre. J'avais eu le malheur de mettre un T-shirt blanc ce jour là, et bien, je peux vous assurer qu'il ne l'est pas resté longtemps. Petite anecdote : a un moment, on a changé de moyen de transport. On a mis nos sacs dans le coffre d'un taxi. En refermant le coffre, une pluie de poussière noire en a dégringolé. Et nos doigts étaient noirs d'avoir touchés le coffre et les portières... Bref, le charbon s'infiltrait partout. Je me demande encore comment font les gens pour vivre dans le coin... La photo ci-contre est la seule dont je dispose (il faut dire que nous étions plus préoccupés de ne pas suffoquer, plutôt que de prendre des photos). Il faut savoir que l'eau qui coule dans les rigoles le long de la route est noire et que tous les camions transportent de la poussière de charbon. De plus, la route n'était pas partout goudronnée, ce qui ne faisait qu'empirer l'état de l'air...Heureusement, la Chine est consciente de ses problèmes écologiques, et fait notament beaucoup d'efforts dans le domaine des énergies renouvelables. D'autres personnes en parlent beaucoup mieux que moi, notament ici. Je ne m'étendrai donc pas sur le sujet. Je loue les efforts que la Chine fait, mais la tâche va être dure, très dure, vu la situation actuelle du pays, et ses besoins en électricité croissants. Je lui souhaite bien du courage.Et je profite aussi de ce post pour mentionner le lauréat du dernier prix Pictet, un prix de photographie internationale sur l'environnement. Le premier prix a été attribué en 2009 au photographe Nadav Kander pour sa série sur le fleuve Yangtsé, et les changements effrénés affectant les paysages et les communautés autour de ce fleuve.

Pays: 

Nouveaux membres

  • hberthier
  • vhuang
  • crambert
  • bbarron
  • asaadana

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer