Vous êtes ici

La légende du Popocatépetl et de l'Ixtaccíhuatl

Le Popocatépetl et l'Ixtaccíhuatl ("montagne qui fume" et "femme blanche" ou "femme endormie" en Náhuatl) sont deux volcans situés tout deux à environ 70km de México (95km selon le routard, 55 km selon la version español de Wikipedia et 70km selon la version française)
Ils culminent respectivement à 5426 et 5225m d'altitude et sont les 2ème et 3ème montagnes plus hautes du Mexique.

Par beau temps et les jours sans trop de pollution (assez rares au final), on les voit parfaitement dès qu'on prend un peu de hauteur, ce qu'on peut faire facilement tout près de chez moi depuis la colline de Tepeyac où se trouve la (les) basilique ( s ) de Guadalupe (où ya un véritable suaire, le pape est venu, un indien a été canonisé et tout et tout, cf un prochain article).DONC, c'est rare qu'on puisse les voir, en 1an et demi je les ai entre-aperçu une fois, et vu parfaitement une autre fois (la fois ou j'ai pris les photos, forcément). Bon faut dire je ne monte pas tous les jours en haut d'une colline pour vérifier si on les voit. Mais quand on les voit, ça vaut le coup d'oeil (cf photos). Enveloppés dans un manteau de neige éternelle d'un blanc immaculé, ils semblent flotter au-dessus du monde, tels de vastes nuages insensibles à la caresse sifflante des vents.®Du coup quand ya vraiment des nuages ben on ne les distingue plus.Bref, voilà la légende.En fait y'en a deux. Mais je vais raconter que la plus connue. Selon la mythologie aztèque, Popocatépetl était un vaillant guerrier fou amoureux de la belle princesse Ixtaccíhuatl (et vice versa). Cependant, le père de la demoiselle, qui n'approuvait pas leur amour, décida d'envoyer Popocatépetl à la guerre, lui promettant la main de sa fille en cas de retour victorieux. Il va sans dire que ledit retour était impossible, ou du moins très improbable. Afin d'assurer son coup, on annonça à la belle que son amour était mort au combat. Désespérée, elle mourut de chagrin. A son retour (finalement pas si impossible que ça), Popocatépetl, en découvrant le décès de sa bien-aimée, se donna la mort, ou mourut de chagrin. Emus, les dieux les transformèrent en montagne, et les recouvrèrent de neige éternelle.On retrouve dans la forme de l'Ixtaccíhuatl la forme de la princesse endormie, recouverte d'un linceul:Popocatépetl, lui, exprime encore sa rage en faisant pleuvoir le feu sur la terre. En effet, le volcan est encore actif, fume en continu, et en cas de grosse explosion la lave atteindrait presque la ville de Puebla (1,5 million d'habitants), après avoir détruit tous les villages sur ses flancs. Forcément son ascension est strictement interdite. Comme anecdote, Moctezuma, empereur aztèque à l'arrivée de Cortés, le fit guider (Cortés) jusqu'à la capitale par le chemin le plus compliqué, entre les deux volcans. On appelle depuis ladite vallée El paso de Cortés.

Pays: 

Commentaires

Portrait de Thomas B

Enveloppés dans un manteau de neige éternelle d'un blanc immaculé, ils semblent flotter au-dessus du monde, tels de vastes nuages insensibles à la caresse sifflante des vents.

;)

Portrait de Baptiste

Héhé c'est vraiment toi l'meilleur!
Gracias!!

Pages

Nouveaux membres

  • hberthier
  • vhuang
  • crambert
  • bbarron
  • asaadana

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer