Vous êtes ici

Musées hollywoodiens

On ne présente plus hollywood, berceau de l'industrie cinématographique américaine moderne. Mais au-delà d'un nom et d'une pancarte fixée à flanc de montagne (dont je vous fais grâce), Hollywood constitue une part non négligeable de la ville. Il s'étend sur les hauteurs au Nord-Ouest de Downtown et se divise en West Hollywood et Hollywood tout court. On parle parfois également de North et de East Hollywood mais c'est plus rare.De part et d'autre du Hollywood boulevard qui traverse le quartier
d'Est en Ouest, les larges trottoirs du Walk of Fame sont généralement
noirs de monde. Difficile dans ces conditions de trouver le nom de sa
star préférée.Le Mann's Theater, très connu pour sa silhouette chinoise, attire une foule de touristes et de comédiens déguisés en personnages de films célèbres. On dit d'ailleurs ici que, pour connaître le succès d'un film, il suffit d'aller devant le Mann compter le nombre de costumes correspondants. Au vu du succès fou de "Pirates des Caraïbes", pas étonnant que West Hollywood soit considéré comme le "quartier gay" de Los Angeles.En poussant vers les hauteurs, on peut tomber sur quelques maisons intéressantes : les briques anglaises ne se marient au final pas si mal avec les palmiers. Les hauteurs sont fermées à la circulation automobiles et quadrillées de petits chemins qui font le bonheur des familles et des joggers Angelenos. On a de plus une superbe vue sur (une partie de) la ville en contrebas : Hollywood propose un certain nombre d'attractions, orientées ou non vers le cinéma. Le carrefour entre Hollywood Boulevard et Highlands Boulevard constitue la plus grosse concentration. On y trouve en effet :  -le "Hollywood Wax Museum", qui rend hommages aux personnages des films américains les plus célèbres par le biais de statues de cire (de qualité assez modeste, au demeurant). On y trouve par contre des anecdotes amusantes sur le tournage des films. Les plus amusantes à mon goût concernent notre Governor bien aimé : on apprend par exemple qu'il a du arrêter la muscu pour tourner Conan le barbare car la taille de ses muscles l'empêchait de manier son épée ou on comprend tout le sens du proverbe "le silence est d'or" lorsqu'on apprend qu'il a été payé 15 millions de dollars pour jouer dans Terminator 2, film dans lequel il prononce seulement 700 mots (soit 21429$ le mot)-Le Guinness Worl Record Museum, où l'on se retient de pousser un cocorico en voyant des choses comme ça : -Le meilleur pour la fin : le Ripley's Odditorium, qui rassemble une partie des objets incongrus que Robert Ripley (cet Indiana Jones de chair et d'os, qui a voyagé dans plus de 200 pays avant le développement du transport aérien) a rapporté de ses expéditions. Un petit aperçu en images, le reste trouvera probablement bientôt sa place dans la section insolite de l'album photo : Non, ce n'est pas un alien ou un mille pattes géant mais un collier de dents de chien sur une bobine de cheveux. Tous deux sont utilisés comme monnaie en Papouasie Nouvelle-Guinée. Résultat d'une épreuve de fin d'études d'école de styliste : les étudiants doivent réaliser un vêtement de soirée sans aucune pièce de tissus. Ca fait surement son effet à Vegas...

Pays: 

Commentaires

Miles Davis.... wow.... ca me rappelle certaines parties endiablées de time's up ca....

Portrait de Thomas B

J'avoue, le choix était tout sauf innocent... j'ai arpenté ce fichu boulevard de long en large pour trouver Miles.

Pages

Nouveaux membres

  • hberthier
  • vhuang
  • crambert
  • bbarron
  • asaadana

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer