Vous êtes ici

Parc Huntington à Pasadena

La semaine dernière a été bien chargée au niveau visites. Le voyage de mes parents à Los Angeles a été l'occasion d'aller (re)voir un certain nombre d'endroits très sympathiques à proximité de LA. On commence par les jardins botaniques du parc Huntington.Un peu d'histoireLe parc tire son nom de Henry E. Huntington, un entrepreneur couronné de succès qui a fait fortune en Californie au début du XXe siècle. Il a bâti un empire commercial dans le ferroviaire et les matières premières. Il achète en 1902 un ranch au Nord-Est de Los Angeles, (actuel Pasadena) et débute les travaux qui le transformeront en ce qui est aujourd'hui connu sous le nom de Huntington Library, Art Collections and Botanical Gardens. Il y fait construire une large bâtisse type Beaux-Arts, dessinée par Myron Hunt, qui est achevé en 1911. Il collectionne des oeuvres d'art américain et européen pour alimenter ses collections, aidé en cela par son épouse, Arabella Duval Huntington, qu'il a épousé en 1913 et qui partage sa passion pour les collections d'objets d'art. En 1919, ils mettent en place une institution privée de recherche et d'éducation basée sur les collections, à but non lucratif. Arabella meurt en 1924 et Henri en 1927. Ils laissent derrière eux un joyau d'art et de culture de plus de 200 acres (soit près d'1 km²), qui attire près de 500 000 visiteurs par an.Huntington botanical gardensIls couvrent plus de la moitié du terrain et se déclinent en plusieurs saveurs : jardins du désert, tropicaux et de la jungle, jardins japonais, chinois et australiens, roseraie : on peut presque faire le tour du monde le temps d'une après-midi californienne. Ici et là, des serres et des bâtiments abritent des plantes dont certaines semblent tout droit sorties d'un rêve. Place aux images, dans les jardins du désert et tropicaux :Un cactus "dégénéré" qui pousse dans des directions inhabituelles. Une forme de cactus venant du BrésilNon, ce ne sont pas des chenilles géantesCactus bolivienLithops : la racine grecque est particulièrement adaptée, vu l'aspect de ces plantesUne autre variété de lithops, qui doit donner faim aux zombies...La segmentation des feuilles permet de conserver l'humiditéCa fait très plante carnivore mais la mouche qui se balade au centre semble indiquer le contraire.Gigantesque cactusVariété de cactus appelée "Torche laineuse"... <_<On se croirait vraiment au milieu du désert, à certains endroitsCactus Mexicain, les seuls, les vrais...Une espèce de digitales tropicalesLes jardins japonais contiennent quant à eux une magnifique collection de "bonzaïs", les guillemets étant là car de nombreuses espèces locales sont également présentes et offrent des formes originales :Mini-paysageCertains sont très travaillésCertains modèles "individuels" sont très impressionnants aussi Un "arbre aux milles écus" dans toute sa splendeurJardin japonais Le jardin chinois, appelé Liu Fang Yuan ou "Jardin du Flot de Fragrance" propose quant à lui quelques petits pavillons et ponts en zig-zag autour de petits lacs, ainsi que de jolies rocailles.Un hasard de perspective? Peu probable...Huntington LibraryLa bibliothèque est une vrai merveille, tout en lambris de bois vernissés. Des centaines de livres s'alignent sur les rayonnages, écrasant de leur auguste présence les pauvres mortels qui osent pénétrer en ces lieux. Dans les vitrines sont exposés de magnifiques ouvrages anciens, tels qu'une bible de Gutenberg ou un manuscrit enluminé des Contes de Canterbury de Chaucer, datant de 1410. Plus loin, un folio "double-éléphant" (nom qui vient sans doute du fait que l'ouvrage en question doit faire 80cm par 50) sur l'ornithologie américaine.Au total, la bibliothèque comprend près de 6 millions d'ouvrages et est considérée comme l'une des plus complètes dans le domaine des livres et manuscrits anciens traitant de l'histoire et de la littérature britannique et américaine. Huntington art collectionsLa collection d'art américain occupe un bâtiment moderne et comprend aussi bien des pièces d'argenterie que des sculptures, des toiles de maître ou du mobilier. La collection d'art européen est quant à elle située dans l'ancienne résidence et est tout aussi (voire plus) riche. Au détour d'un couloir, on tombe sur une toile de Rembrandt ou un bronze de Houdon. A de très rares exceptions, les oeuvres et leur agencement sont d'un goût irréprochable et c'est réellement un plaisir de déambuler dans ces successions de salons, dont les fenêtres offrent bien souvent de sublimes perspectives sur la plaine ou les montagnes environnantes.La plupart de mes photos sont ici mais quelques bonus sont disponibles sur Facebook (ou à la demande).Prochaine étape : le cadre idyllique de Santa Barbara, à deux heures de voiture de Los Angeles.

Pays: 

Nouveaux membres

  • vhuang
  • crambert
  • bbarron
  • asaadana
  • akamoua

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer