Opération Campus Vert

Published by isf on mer, 01/16/2013 - 18:13

Les étudiants d'aujourd'hui appartiennent à la génération qui subira les premiers effets dévastateurs du réchauffement climatique mais c'est en même temps celle qui a le pouvoir de changer le cours des choses ! Par leur détermination et leur action, les étudiants peuvent démontrer que d'autres choix énergétiques sont possibles. Ils peuvent pousser les décideurs à agir et à mettre en œuvre des solutions pour prévenir les impacts irréversibles des changements climatiques.

C'est dans ce but qu'a été lancée en 2004 l'Opération Campus Vert, pour démontrer à l'ensemble des étudiants français, au grand public et aux décideurs qu'il est possible de réduire la consommation d'énergie et de mettre en place des énergies renouvelables.

L'Opération Campus Vert est la déclinaison française de Solar Generation, un projet auparavant soutenu par GreenPeace et nouvellement indépendant. Cette campagne a trouvé un écho auprès de 200 000 étudiants, répartis au sein de 59 associations étudiantes, dans 22 campus. Rejoint en 2007 par l'Ecole Centrale Lyon, l'ensemble des Ecoles Centrales se voit ainsi représenté au sein du groupe Solar.

 

 

Mais qu'est-ce qu'un Campus Vert ?

C'est un campus:

  • dont l'impact sur le climat est réduit au minimum.
     
  • qui ne gaspille pas l'énergie et qui en rationalise la consommation.
     
  • qui contribue à l'essor des énergies renouvelables en les utilisant.
     
  • où les étudiants sont conscients du défi que représente le réchauffement climatique et mettent en œuvre des solutions dans leur établissement et dans leur vie quotidienne.

 

Plus concrètement: à Centrale Marseille...

Au niveau de l'Ecole Centrale Marseille, deux opérations black-out ont été réalisées au cours des dernières années, remportant un grand succès tant auprès de l'administration que des étudiants, et permettant une sensibilisation concrète de ceux-ci.

Une opération black-out consiste à demander aux gens (par le biais d'affiches, tracts...) d'éteindre lumières et ordinateurs inutilisés pendant une journée, à la fin de celle-ci le compteur EDF de l'école est relevé et comparé à une journée témoin. Le résultat des opérations black-out de 2006 et 2007 concordent: à chaque fois, une économie de 17% sur la consommation éléctrique a été réalisée.

17% de consommation en moins, c'est énorme et laisse supposer que de gros efforts sont à faire en termes de gestes citoyen, au quotidien. C'est pourquoi notre groupe a décidé de:

  • faire lui-même un pré-diagnostique électrique sur une zone caractéristique de notre bâtiment de cours, après avoir demander en vain à l'administration d'employer des professionnels. (7 étudiants de 2ème année y participent dans le cadre des projets transverses).Il permettra d'identifier les gisements énergétiques de l'école, c'est-à-dire de déterminer sur quels éléments il serait le plus judicieux d'agir pour faire diminuer sa consommation électrique, et d'apporter un éventail de solutions à ses déperditions d'énergie.
  • de continuer son action sur la sensibilisation des étudiants en les tenant informés sur le problème du réchauffement climatique et sur les actions entreprises pour y remédier, en organisant des projections, conférences-débat ou des journées d'activités.
  • de continuer également les opérations Balck-out régulières afin d'apprécier la progression de notre école.
  • s'impliquer dans le Comité de Gestion du Patrimoine de l'Ecole, ce qui nous permet de suivre les décisions de réhabilitation des locaux et de construction de nouveaux bâtiments et de faire entendre notre voix.

 

...et ailleurs

photo de l'installation de panneaux solaires sur le campus de GrenobleLes actions du groupe Solar Generation se sont vues récompensées par la pose en 2007 de 26 m2 de panneaux solaires sur le campus de Grenoble, et 300 m2 de panneaux solaires au sein d'Euromed (Marseille) sont attendus cette année 2008.

Solar Generation France se voit également représentée au niveau international lors des grands événements relatifs au climat, comme lors de la dernière COP/MOP (Conference of Parties, Meeting of Parties) de Bali, pour montrer l'implication des étudiants dans la problématique du réchauffement climatique.

Voir aussi:le site de Solar Generation